Maison de l'Urbanisme Famenne-Ardenne
Rue de l'Ancienne Poste 24 6900 - Marloie Tél. 084 45 68 60 - Fax. 084 45 68 61 - info@mufa.be

Stage de Pâques 2017 - Navetteurs du territoire

Vu le succès et le bon déroulement du stage 2016, nous poursuivons l’aventure. Cette deuxième édition est organisée dans la continuité de la première édition et s’en voulait complémentaire. Nous n’avons donc pas visité les mêmes villes (Arlon, LLN, Namur, Jemelle et Liège en 2016). L’accent a été mis sur le sillon Sambre et Meuse, colonne vertébrale de la Wallonie ; bassin industriel en pleine reconversion ainsi que sur deux styles architecturaux emblématiques du début du XXème siècle, à savoir l’art nouveau et l’art déco.

Lundi 10 : Avant de s’embarquer, la matinée se déroule à Marloie. Nous avons été très bien accueillis par l’entreprise Houyoux qui nous a fait visiter ses bureaux et l’atelier métallique. Cela a permis de se rendre compte que le secteur du bâtiment ne se limite pas aux métiers d’architecte et de maçon, qu’il existe un large éventail de profil aussi bien manuel, sur chantier que dans des bureaux ou en ateliers, pour les hommes et pour les femmes.

 L’après-midi direction Barvaux. Nous pouvons y voir la réalisation d’un projet présenté le matin par Houyoux. La visite du service urbanisme de la commune de Durbuy est l’occasion de réaliser qu’on ne fait pas ce que l’on veut où on veut ; qu’il existe des outils de planification modernes et anciens comme les atlas des chemins vicinaux qui datent de 1841 !

Mardi 11 : rendez-vous désormais à la gare de Marloie. 1h30 de trajet et nous arrivons  à Bruxelles-Luxembourg. Une petite promenade par la place Flagey et on est déjà au CiVA à Ixelles.

 

Une guide nous fait visiter l’exposition "art nouveau & art déco" puis des maisons d’art nouveau dans le quartier de l’avenue Louise.

Première maison dessinée par Victor Horta en  1893

Maison de Paul Hankar en 1893

Les sgraffites et les bow-windows retiennent l’attention.

Mercredi 12 : C’est l’Institut du patrimoine Wallon qui nous accueille dans le centre des métiers du patrimoine sur le site de la Paix-Dieu à Amay. Durant le trajet, nous apercevons les trois cheminées de la centrale nucléaire de Tihange.

Cette journée s’est faite au pas de course et nous a laissé sur notre faim.

Après une brève histoire des lieux et une visite d’un chantier de rénovation d’une charpente, nous débutons l’atelier taille de la pierre.

Nous avons passé beaucoup de temps à mesurer et scier et un peu à sculpter. Nous avons emprunté un chemin de fer : outils muni de plusieurs lames de rabot pour poncer les pierres tendres.

 

Jeudi 13 : Nous retrouvons un animateur de la maison de l’urbanité de Liège à la Gare Calatrava pour une visite du nouveau quartier avec la tour des finances à l’architecture moderne. Au passage, nous observons deux maisons de style art nouveaux ainsi que la place de Bronckart de style néoclassique.

 

Cette année, nous pouvons emprunter la passerelle qui est enfin terminée. Nous observons au passage les manœuvres d’une navette fluviale. Nous découvrons le parc de la Boverie qui fût aménagé pour l’exposition universelle de 1905 et dont le musée d’art moderne vient d’être rénové. Ce projet s’inscrit dans le nouvel axe à l’architecture moderne qui va de la gare à la médiacité.

Nous longeons la Meuse en passant par la confluence de l’Ourthe et de la dérivation pour atteindre le site du Val Benoit (ancienne faculté universitaire des ingénieurs et de certaines disciplines scientifiques). Certains bâtiments ont déjà été très bien réaffectés, certains attendent des locateurs et des acheteurs et d’autres sont en projets de rénovation après un désamiantage obligatoire.

Vendredi 14 : Nous clôturons la semaine par la plus grande ville de Wallonie : Charleroi.

C’est Julie qui sera la GO de la journée. Elle nous fait découvrir les coins et les places emblématiques de la ville ainsi que les statues des célébrités locales (les lions Tutur et Totor, Lucky Luke, Jules Destré…). Nous traversons le passage de la bourse puis le tout nouveau centre commercial " Rive Gauche ". La tour du nouvel hôtel de police et le beffroi impressionnent. Nous comtemplons la façade de la maison dorée de style … art nouveau !

À l’Hôtel de ville (de style art déco), la salle de la maquette nous est spécialement ouverte. C’est l’occasion d’avoir une belle vue d’ensemble sur la ville et son histoire. Que de changements depuis la forteresse à nos jours.

Après un petit trajet en métro, ascencion périlleuse d’un terril. Du sommet, on peut contempler la ville et le bassin industriel à 360 ° et ainsi mieux comprendre son aménagement.

 

  

Pour cette fin de stage, les parents ont répondu présents au drink-expo de clôture.

Tous repartent ravis de ces cinq jours où par le biais de visites diverses, ils ont pu apprendre les bases de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire, de la multimodalité et du patrimoine et comprendre qu’une ville se découvre avant tout par les pieds !

Nous tenons à remercier les stagiaires pour leurs intérêts, leurs parents pour leur confiance ainsi que les guides et, nos confrères des autres Maisons de l’urbanisme qui ont collaborés.

 

 

© 2014 Cyber-web.be